« Gazoline et Grenadine » de Jean-Loup Craipeau

Je vous emmène aujourd’hui vers une drôle de découverte qui m’a été permise grâce à simplement.pro.

Jean-Loup Craipeau surgit dans l’univers des romans jeunesses en 1986. Il a publié de nombreuses histoires chez les éditions Hachette, Syros, Nathan.

Au Père Castor, il est l’auteur de plusieurs romans en « Castor Poche » (un album « Mi trouve une amie« , « La sorcière des cantines » dont 25 000 exemplaires ont été vendus, « Le dernier des ogres« , « Toto le balai« , ainsi que les 6 titres de « Ti-Croco« ).

En juillet 2017, il publie « Gazoline et Grenadine » aux éditions Yakabooks dont voici le résumé :

Gazoline et Grenadine sont deux mémères sorcières qui au lieu de jeter des sorts, jettent des ressorts depuis leur aspi-râleur volant. Leurs méthodes anti-grincheux promettent des heures détonantes !

Mon avis

Nous découvrons ici une couverture plutôt drôle avec ces deux sorcières avec lesquelles nous sentons que les aventures vont être assez drôles.

Nous partons alors dans ce livre en découvrant Limaunade, une petite fille qui vient de déménager impasse du Rat-sec, qui part alors à la découverte de son quartier afin de faire de la monnaie pour ses parents. Elle rencontre alors la garagiste, qui manque de lui envoyer un ressort à la figure et rencontre ensuite la patronne du bar-tabac qui n’est autre que la soeur jumelle de la garagiste. Limau ne mettra que peu de temps à decouvrir que ces deux soeurs ne sont autre que ces voisines et pire encore, que ce sont des
Cependant les 3 voisines vont vite se lier et faire front contre un ennemi commun : le Luisant. Le luisant est promoteur et a comme projet immibilier et déloger les habitants du quartier pour y construire des tours en béton.

Jean-Loup Craipeau nous offre ici un livre jeunesse assez drôle, aux jeux de mots sympathiques qui font rire les petits et les grands. Le vocabulaire est simple mais efficace. Les personnages sont drôles et leur nom ne fait que renforcer le cote drôle de l’histoire. Intégrer des sorcières dans cette histoire fut une excellente idée et c’est ce qui a plu instantanément à ma fille avec qui j’ai lu l’histoire.

Le point négatif que je pourrais soulever serait le rythme de l’histoire qui parait un peu long à certains moments. L’histoire est très lente au début mais s’y accrocher vaut le coup puisque vous passerez ensuite un excellent moment.

Le mot de la fin

Jean-Loup Craipeau et son livre « Gazoline et Grenadine » furent une très sympathique découverte. L’histoire est agréable à lire, pleines de rebondissements qui raviront petit et grand. Je lirai avec grand plaisir la suite des aventures de Limau, Gazoline et Grenadine.

Vous pouvez retrouver ce livre en version papier ICI

Publicités

Une réflexion sur “« Gazoline et Grenadine » de Jean-Loup Craipeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s