Chroniques litteraires

« Alienor » de Aurélien Grall

Aujourd’hui je vous parle d’une découverte riche en rebondissements faite grâce à Twitter et simplement.pro.

Aurelien Grall, 34 ans, est un lillois aux multiples casquettes. Financier et enseignant, il est aussi écrivain avec 3 romans à son actif. En 2014, il publie « Alienor » et en 2016, il récidive avec « Le Trône de cendre – episode 1« . En mars 2017, Aurelien Grall a publié l’épisode 2.

Ma chronique du jour parlera de « Alienor » dont voici le résumé :

Alexia est encore petite fille lorsque des inconnus l’arrachent à sa famille pour la conduire dans une école privée, l’Académie Aliénor d’Aquitaine.

Le pensionnat d’élite est censé lui promettre le plus brillant des avenirs, bien loin de la misère qui l’a vue naître.

Mais les choses ne se passent pas comme prévu et la petite prend progressivement conscience, en compagnie de ses deux amies, Jade et Clarisse, qu’elles sont promises à de beaucoup plus sombres desseins…

41lqDZl1ZUL._SY346_

Mon avis

L’originalité de la couverture nous annonce le sombre dessein que subiront les personnages de ce roman.

Nous plongeons alors au cœur de cette société masculine, anarchiste et radicale où nous retrouvons Alexia, Jade et Clarisse, des petites filles de 5 à 7 ans arrachées à leur famille pour les aptitudes exceptionnelles et pour, soi disant, leur offrir un meilleur avenir. Elles sont donc envoyés à l’Académie Alienor. Vous vous en doutez cette académie n’est pas vraiment une école comme les autres. Les cours ne se résument pas à apprendre à lire, à écrire ou encore à compter. L’académie Alienor va les former aux techniques de combats, elle va les former pour être les meilleures, pour être des combattantes hors norme contre la domination masculine sous laquelle se place alors le monde dans lequel elles vivent.

Nous vivrons alors le changement au fil de l’histoire de ces trois petites filles que, au départ, tout oppose mais qui vont s’unir dans leur malheur. Chacune a un passé différent et beaucoup d’éléments nous seront révélés au fil des chapitres, nous en apprenant plus sur elles, sur ce qu’elles vivent et sur les nombreux secrets que peuvent renfermer cette école.

Il est intéressant la manière qu’a eu Aurelien Grall de subtilement découpé son roman en deux rythmes différents. La premier est calme et nous permet de nous attacher aux petites filles, nous grandissons avec elle. Le second, quand à lui, est beaucoup plus rythmé avec des petites filles devenues des jeunes femmes et affrontant bravement les mutliples actions de l’organisation, des moments bien plus durs et des rebondissements à perdre haleine. Il m’a été dur de quitter ma lecture tellement son rythme était prenant.

Le seul point négatif que je relèverai concerne les repères temporelles dans la seconde partie du roman qui ont été plus compliqué à comprendre. Cependant cela ne m’a pas gâché ma lecture pour autant.

Dans ce roman, des thèmes compliqués et dur sont abordés tel que l’enrôlement des enfants dans des guerres, le choix qu’un parent peut faire parce qu’il pense faire le bonheur de son enfant dans un monde où il ne peut lui offrir mieux. Aurelien Grall les traite habilement en saupoudrant son roman de psychologie et d’un jeu avec les émotions impressionnant.
L’auteur a une plume pleine de finesse et très subtile. C’est un plaisir de le lire.

Le mot de la fin

L’univers d’Aurélien Grall fut une très bonne découverte et je m’y replongerai volontiers.

Vous aimez les rebondissements sur un fond de psychologies et de problèmes sociétals ? N’hésitez plus et embarquer pour l’académie Aliéner, vous en ressortirez changé.

Livre disponible en version numérique et papier ici

Publicités

2 thoughts on “« Alienor » de Aurélien Grall”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s