Rencontre avec Aude Reco

C’est avec un nouveau rendez-vous interview que nous nous retrouvons aujourd’hui avec la rencontre de l’auteur Aude Reco que je vous invite à découvrir.

Bonjour Aude Réco et un grand merci à toi de m’avoir accorder cette interview pour mon blog.

Qui est Aude Réco l’auteur ?

Je suis une nordiste amoureuse des animaux et qui essaie de créer des personnages comme il en manque plein dans le paysage littéraire francophone. Je suis aussi une touche à tout qui a besoin de s’essayer à de nouveaux genres et narrations pour ne pas tourner en rond. (Jamais compris cette expression, d’ailleurs. Peut-on tourner en carré ?)

J’ai lu que vous écriviez depuis le lycée c’est-à-dire 2003. Quel a été LE déclic pour vous lancer dans l’écriture d’un roman ?

Alors, j’ai écrit ma première nouvelle vers 7-8 ans, sur un ordinateur pour gosses, un mercredi après-midi chez mes grands-parents. J’ai repris au collège, surtout en 4ème grâce à un atelier poésie, chaque jeudi après-midi. C’est entre cette période et la Seconde que j’ai écrit la majorité de mes poèmes, beaucoup à base de nonsense à la Lewis Carroll. Ça a forgé ma plume et surtout mon goût pour les mondes de l’imaginaire.

En 2003 – et plus généralement au lycée –, mes années ont été catastrophiques dans mon rapport aux autres. L’écriture m’a permis de me créer un monde dans lequel je me sentais bien.

En plus d’être auteur vous êtes aussi blogueuse. Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

J’écris plus que je ne blogue : deux à quatre heures par jour, très tôt le matin de préférence. Je suis très organisée en ce qui concerne la préparation de mes romans, donc l’écriture ne me prend jamais longtemps, même si j’écris des romans de plus en plus gros.

Avez-vous un rituel d’écriture ?

Trente minutes de lecture avant une session d’écriture, un café et la musique à fond dans mon casque. Ou une ambiance selon la scène. J’aime bien écouter la pluie quand j’écris ou quand je lis.

Vous écrivez de la Fantasy, de la romance, en auto-édité ou sur Wattpad, vous avez aussi écrit un guide sur l’auto-édition et vous publiez régulièrement des conseils pour écrire (que je vous avoue je lis régulièrement). Où trouvez-vous toute cette inspiration et cette envie d’écrire ?

Ce n’est pas tant la question de l’inspiration, plutôt de l’énergie. Si des idées m’accaparent, elles me suivront jusque dans mon sommeil, voire m’empêcheront de m’endormir si je ne prépare pas un syno quand je me sens prête.

Pour ce qui est du blog, j’ai justement dû réduire à un article hebdomadaire (contre trois au tout début, en 2014-2015) parce que je n’avais pas assez de temps à lui consacrer. Aujourd’hui, j’écris des articles plus longs et plus complets au lieu de séries, mais qui me prennent moins de temps niveau implication, car je suis déjà dedans jusqu’au cou.

ob_ed9bd2_coeur-sommeil

Pourquoi de la SFFF / romance ?

C’est-à-dire ? Pourquoi je mêle romance et SFFF ou pourquoi je m’éloigne parfois de la SFFF pour écrire de la romance ?

Dans les deux cas, ma curiosité dans l’écriture a pris le dessus depuis longtemps, alors j’expérimente. J’aime beaucoup m’attarder sur les sentiments amoureux/amicaux/familiaux dans mes textes, sur les ressentis humains, les émotions. La romance me permet d’explorer les liens amoureux sans empiéter sur une autre intrigue puisqu’elle est l’intrigue. Si je prends l’exemple de Cœur sommeil, ma romance gothique à paraître le 17 août, elle m’a permis d’aller au-delà de ce que j’avais déjà essayé en matière de romance. Elle m’a beaucoup appris, notamment à faire jouer l’atmosphère et les décors sur les personnages, ce qu’ils pensent et ce qu’ils éprouvent.

J’ai lu que l’auto-édition était un choix artistique de votre part. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Pour moi, tous les textes ne sont pas publiables chez un éditeur. Par ailleurs, il y en a certains que je préfère mener de A à Z. Je ne me l’explique pas, ce choix de classer certains manuscrits dans la case « autoédition » avant même d’en avoir commencé l’écriture.

Quand je parle de choix pour l’autoédition, c’est dans le sens où mes textes autoédités ne sont pas des refus d’éditeurs. Je ne les envoie même pas aux maisons d’édition. Dans ma tête, j’en gère déjà chaque étape, alors qu’ils ne sont pas encore écrits. Quand les premières idées pour Cœur sommeil sont arrivées, je n’ai pas envisagé un seul instant de le publier en tradi et j’ai vite cherché une couverture. (C’est Le Monde de Fleurine qui s’en est chargée, à ce propos.)

Qu’est ce qui vous tient à cœur dans la vie ?

Tellement de choses ! J’en ai une page entière dans mon Bullet Journal.

Que lisez-vous en ce moment ?

Racine. Je viens de relire Phèdre pour au moins la quatrième fois et je viens de commencer Andromaque. La tragédie grecque, c’est l’atmosphère idéale pour l’un de mes romans en cours d’écriture, en plus.

Quel a été votre dernier coup de cœur ?

C’est un coup de cœur en cours de route : j’ai enfin décidé de lire Hurlevent, d’Emily Brontë. Au bout d’un mois, je n’ai toujours pas fini, mais c’est parce que je le savoure.

Vous avez 3 projets en cours de ce que nous pouvons voir sur votre Blog. Pouvez-vous en partager plus avec nous ? D’autres projets en tête pour après ?

#LancerDeDés et mon projet du Camp NaNoWriMo sont très proches dans le sens où ils se déroulent tous les deux dans une Irlande partiellement magique qui croit au petit peuple et à ce genre de choses. Le premier se déroule de nos jours, le second joue sur plusieurs époques et a plutôt la trame d’un roman fleuve sous forme de puzzle. Le tome 2 d’Ocre rouge est juste la suite totalement imprévue, au départ, de mon western steampunk.

Pour la suite, je compte boucler ce tome 2 et commencer à travailler sur le 3, en plus d’une websérie SF-fantasy et un nouveau roman noir teinté de fantastique.

Dans mes chroniques j’ai toujours le mot de la fin et aujourd’hui il est à vous :

Merci pour l’interview ! Les questions changeaient un peu de ce que j’ai d’habitude et c’est cool.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s