« L’habit ne fait pas le moineau » de Zoé Brisby

Je reviens vers vous aujourd’hui pour une belle découverte feel-good qui m’a été permise par Simplement.pro.

Zoé Brisby est la jeune auteur de deux romans mêlant humour et sentiments. « La solitude du gilet jaune« , paru en ebook autoédité tout d’abord puis, en mai 2017, chez City Editions. « L’habit ne fait pas le moineau » est son deuxième roman et est paru en juin 2017 et voici son résumé :

Maxine, fringante nonagénaire, a décidé de faire l’école buissonnière et quitte sa maison de retraite. Elle a besoin d’une voiture et cherche à faire du covoiturage. C’est alors qu’elle rencontre Alex, 25 ans, un peu perdu à cause d’un chagrin d’amour, qui a une place dans sa voiture.

Une rencontre peut-elle être le départ de l’aventure la plus belle de votre vie ?

Un road-trip frais et plein de surprises où les événements s’enchaînent au même rythme que les sentiments.

CVT_Lhabit-ne-fait-pas-le-moineau_8849

MON AVIS

A la lecture du quatrième de couverture de ce roman, je me suis tout de suite dit que c’est une histoire originale que nous livre Zoé Brisby dans son deuxième roman.

Nous commençons l’histoire avec Alex, jeune homme de 25 ans, tombé dans une grande dépression suite à une déception amoureuse. Il se met en tête alors de partir en Belgique pur définitivement trouver le grand amour. Il propose alors la place restante dans sa voiture en covoiturage.

C’est Maxine que nous rencontrons alors. Cette femme de 90 ans, drôle, qui prend alors l’une des plus grande décision de sa vie : Se rendre en Belgique. Elle va donc tout simplement répondre à l’annonce d’Alex.

Aucun des deux ne se connaissent et leur rencontre s’avèrera être un choc. Pourtant, le bien peut resurgir de la situation la plus saugrenue. Malgré des quiproquos qui pourraient mettre en péril le voyage, chacun commencera à se livrer à l’autre faisant fi des différences d’âges et des différences d’opinions, annonçant le début d’une grande amitié.

J’ai apprécié le rapport intergénérationnel mis en avant dans ce roman aux vocabulaires parfaitement choisir. Le rythme est agréable et le fait que la majeur partie de l’histoire se déroule dans une voiture donne une originalité assez rocambolesque à ce roman.

LE MOT DE LA FIN

C’est une agréable découverte qu’a été Zoé Brisby ainsi que son roman. Basé toute son histoire autour du covoiturage entre un jeune homme et une nonagénaire est un pari original et gagnant pour le deuxième roman de Zoé Brisby.

Humour, sujets d’actualités, amitiés, saupoudrés de beaucoup d’émotions et vous obtiendrez ce beau livre que je vous invite à lire pour un beau moment.

Ce livre est disponible au format numérique ICI

______________________________________________________________________________________

Auteur  : Zoé Brisby
Genre : FeelGood
Date de sortie : Juin 2017
Nombre de pages : 640 pages
Prix : 0,99 € version numérique

_____________________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s