Chroniques litteraires

« Il n’y a pas d’ombre sans lumière » de Marjorie Levasseur

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir le second roman de Marjorie Levasseur « Il n’y a pas d’ombre sans lumière« .

Je ne vous présente plus Marjorie Levasseur dont vous pouvez retrouvez l’interview qu’elle m’a gentillement accordé ici.
Après mon coup de cœur pour son premier roman « Une parenthèse dans ta vie… » (chronique ici), il m’était difficile de ne pas vous parler de sa digne suite « Il n’y a pas d’ombre sans lumière » dont voici le résumé :

A des milliers de kilomètres de Clémence, Fred fait de son mieux son entrée chez les Beauchemin. En terre inconnue, il va devoir accepter que sa venue au Québec n’enchante pas tous les membres de sa nouvelle famille. Mais le défi qu’il doit relever n’est rien comparé aux vieux démons qu’affronte Clémence en France. Livrée aux peurs de son enfance, loin de celui qu’elle aime, la jeune femme ne doit compter que sur elle-même pour faire face au retour de sa mère et aux conséquences qui en découlent. Pourra-t-elle trouver un nouvel allié dans cette tourmente ? Toujours est-il que, malgré les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, les retrouvailles de Clémence et de Fred sur le sol français risquent d’être bien différentes de celles qu’ils avaient espérées…

A tous ceux qui n’ont pas lu « Une parenthèse dans ta vie… », ma chronique peut comporter certains spoilers.

lumière_fin2

Mon avis

Ce fût un plaisir de me replonger dans l’aventure de mon couple coup de cœur Clémence et Frédélian. Le titre et la couverture, aussi intrigants soient-il, ne nous annoncent pas des retrouvailles réjouissantes.

Lorsque nous avons quitté Clémence et Frédélian, lui partait pour le Quebec retrouver son père tandis qu’elle restait à Nevers afin de retrouver son emploi au sein des Lilas et s’occuper de Madeleine.

Dès les premières pages, nous retrouvons Clémence et celle-ci est en proie à des cauchemars. Un appel précédemment reçu a fait resurgir une douleur de son enfance qui la hante depuis.

Elle avait l’air d’être tout droit sortie d’un film de zombies.

Malheureusement, Frédélian est loin mais elle a la chance d’être toujours entouré de ces amies et collègues des Lilas ainsi que des résidents. Au sein des Lilas et suite au renvoi d’Isa, un nouvel infirmier, Nathanael, fait son apparition et il pourrait bien bousculer la vie au sein des Lilas et brusquer quelques coeurs au passage.

Nous retrouvons ensuite le beau Frédélian se reconstruisant et cherchant son père au Québec, qui ne le connait pas. Sa nouvelle famille s’avérera être surprenante malgré le combat qu’il devra mener pour trouver sa place. Son sang-froid sera mis à dure épreuve tant avec sa famille qu’avec la distance qui le sépare de Clémence, la femme qu’il aime.

Je t’en prie, dis moi que l’état de Clémence ne nécessite pas que je quitte immédiatement le Quebec.

Dans ce deuxième roman de Marjorie Levasseur, nous en apprenons plus sur le passé tumultueux de Clémence et accompagnons Frédélian dans sa guérison. Il est très intéressant de voir comment évolue leur couple après une rencontre aussi originale que la leur. Marjorie Levasseur a su parfaitement traité l’importance du couple dans toutes les épreuves que nous pouvons traverser, qu’elles viennent de notre passé ou des incertitudes de notre avenir. Sa plûme, à la fois émouvante et délicate, m’a encore une fois conquise. Ce roman a un rythme fluide et efficace et les intrigues vous amènent à dévorer le roman jusqu’à la fin.

Le mot de la fin

Ce roman a confirmé mon coup de cœur pour la plûme de Marjorie Levasseur et pour Clémence et Frédélian. Beaucoup de suite ne sont pas à la hauteur du premier roman et « Il n’y a pas d’ombre sans lumière » fait exception.

Le cocktail « romance, intrigue, rebondissements » est parfait pour un excellent moment. Je vous le recommande et vous annonce un plein d’émotions garanti. Clémence et Frédélian ne vous décevrons pas.

Livre disponible en numérique et papier ici

Publicités

2 thoughts on “« Il n’y a pas d’ombre sans lumière » de Marjorie Levasseur”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s