Chroniques litteraires

« L’horloge de la XIIIe heure » de Camille X. Morgan

Aujourd’hui, je m’en vais vous parler d’une folle découverte faite grâce à Twitter et le génialissime site Simplement.pro.

Camille X. Morgan est un auteur auto-édité, collectionneur de vieilles machines comme il aime le dire. Grand fan de musique, il s’était à la base destiné à une carrière de dessinateur mais s’est finalement dirigé naturellement vers l’écriture. Il a aujourd’hui  deux romans à son actif « L’horloge de la XIIIe heure » sorti en 2014 et « Au rendez-vous » sorti en 2017.

Ma chronique du jour portera sur son premier roman « L’horloge de la XIIIe heure« , un roman d’aventure/steampunk sur fond historique dont voici le résumé :

6 mai 1889 – L’Exposition universelle ouvre ses portes.
Entre les nombreux objets de grande valeur, Camille, voleuse professionnelle, a déjà jeté son dévolu sur l’Horloge de la XIIIe Heure, pièce curieuse et surprenante, auréolée de légendes alchimiques promettant à son possesseur la vie éternelle. Cependant, il semble que l’Horloge intéresse aussi un étrange baron allemand.
L’aventure se complique quand la jeune femme part enquêter pour son mentor, un professeur d’archéologie renommé, sur le suicide d’un jeune homme apparemment sans histoires.
Y a-t-il un lien avec celui du fabricant de l’Horloge ?
Les légendes aiguiseraient-elles les convoitises jusqu’au meurtre ? Et qui est vraiment ce noble allemand ?

horloge-de-la-xiiic3a8me-heure-v2016_006-518x800px.jpg

Vous pourrez retrouver prochainement un interview de Camille X. Morgan qu’il a très gentiment accepté de m’accorder. Vous pourrez ainsi en apprendre plus sur lui.

Mon avis

Lorsque j’ai vu le livre de Camille X. Morgan, je suis graphiquement tombé en admiration devant. C’est une couverture bleu et or que nous découvrons avec ce côté Steampunk historique qui m’a tout de suite interpellé. Ajoutons à cela le titre intriguant et nous avons de quoi passer une excellente lecture. Je peux déjà vous dire que le contenu tient la promesse que la couverture nous a faite.

Nous retrouvons donc Camille, belle femme que tous les hommes remarquent et que tous les hommes veulent, mais qui se veut sans attache. C’est un atout qui l’aidera à voir du beau monde lui permettant ainsi de faire ce qu’elle fait de mieux : VOLER. En effet, Camille est une voleuse hors pair qui vole ce qui lui plait et cette fois-ci c’est sur l’horloge de la XIIIe heure que Camille jette son dévolu lors de sa visite à l’exposition universelle de Paris. Mais de cette horloge, aussi mystérieuse qu’étonnante et très convoitée, découleront bons nombres de problèmes.
Camille commencera alors une véritable aventure allant de retrouvailles en trahisons en passant par une enquête sur un suicide mystérieux et tout ceci en échappant à la police. Toutes ces folies amèneront Camille vers une question existentielle concernant son avenir.

J’ai vraiment été captivé par le personnage de Camille ainsi que son intelligence. L’auteur a subtilement parsemé des passages de son passé, nous amenant ainsi à nous souvenir avec elle, à mieux la comprendre. C’est une héroïne qui a tout ce qu’il faut et cela m’a beaucoup plu. Son intelligence et sa ruse m’ont beaucoup fait penser à Irene Adler de Sherlock Holmes. Son univers historique autour de l’exposition universelle n’a fait qu’accroître le charme de ce roman pleins d’actions et de rebondissements.

Le rythme est entraînant et la plume de l’auteur est vraiment très agréable à lire. Camille X. Morgan a su éveiller ma curiosité pour son univers et le suspens dans lequel il nous emmène est saisissant.

Si je devais donné un seul point négatif à ce roman, cela concernerait les flash-back qui arrivent parfois d’une manière impromptu.

Le mot de la fin

Camille X. Morgan et son roman furent une excellente découverte. Une héroïne parfaite et un univers admirablement bien décrit font de ce roman une recommandation pour vous, fous de Steampunk, de rebondissements et d’Histoire.
Venez découvrir une voleuse qui vous rendra fou.

Livre disponible en version numérique et papier ici

Publicités

4 thoughts on “« L’horloge de la XIIIe heure » de Camille X. Morgan”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s