Chroniques litteraires

« La fille de Brooklyn » de Guillaume Musso

Aujourd’hui, je vous parle d’un des derniers romans d’un grand auteur de notre génération aux Editions Pocket et XO Edition.

Guillaume Musso, né à Antibes en 1974, découvre la littérature à l’âge de 10 ans alors qu’il arpente la bibliothèque municipale dirigée par sa mère. La passion des livres transmise, il se met à écrire lorsqu’il est étudiant. A l’âge de 19 ans, il part quelques mois aux Etats-unis où il y travaille et revient avec des idées plein la tête.
Après des études de sciences économiques, il réussit le Capes de sciences-eco et devient professeur.
C’est après un accident de voiture que Guillaume Musso écrit son premier roman basé sur une expérience de mort imminente vécu par un enfant. Sort alors « Et après » en 2004.

L’auteur plait immédiatement à de nombreux lecteurs. Depuis Guillaume Musso a sorti de nombreux romans tous aussi captivants les uns que les autres.
Ma chronique parlera de « La fille de Brooklyn » qui a été publié aux Editions XO en 2016 et aux Editions Pocket en 2017 et dont voici le résumé :

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :

« Si j’avais commis le pire, 
m’aimerais-tu malgré tout ? »

Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

img_header

Mon avis

Il faut avouer que Guillaume Musso ne met jamais de superflus dans ses couvertures mais en laisse toujours assez pour nous captiver. C’est encore le cas avec « La fille de Brooklyn » qui nous offre un mélange de suspense et de sobriété qui ornerait avec charme notre bibliothèque. Le résumé, quand à lui, m’a de suite captivé et donné envie de plonger dans ce roman.

Guillaume Musso nous plonge sans perdre de temps au cœur de son roman. Nous retrouvons alors Raphaël, écrivain, en pleine dispute avec Anna, sa fiancée. Une dispute, une photo morbide et tout s’enchaîne. La réaction de Raphaël n’est pas celle qu’elle attendait. Le temps qu’il se reprenne, Anna a disparu.
Nous découvrons au fil des pages que Raphaël est un homme qui fût brisé lorsque la mère de son fils, Théo, est parti alors que ce dernier n’était qu’un bébé. C’est un grand rêveur qui a remis les pieds sur terre pour être le meilleur père qui soit pour Théo. Il voit en Anna la femme de sa vie, une mère fabuleuse pour son fils et une amie.

Anna, quand à elle, est médecin, une femme généreuse, une battante mais qui reste très mystérieuse quand à son passé, frustrant de ce fait Raphaël qui voudrait mieux connaitre sa fiancée.
Lorsqu’elle disparaît, Raphaël va alors se faire aider de son ami et voisin, Marc Caradec, ancien policier afin de retrouver celle qu’il aime. Entre un écrivain de polar et un ancien policier, l’enquête s’avérera riche en suppositions et en surprises.

Guillaume Musso nous entraîne ici dans une quête de vérité entre Paris et New York dans un rythme effréné et mettra à bas toutes vos certitudes. La plume de Guillaume Musso est toujours aussi entraînante et efficace. Chaque lieu est décrit avec une telle perfection que l’on s’y croirait. En commençant ce roman, vous n’aurez qu’une envie : Tourner les pages encore et encore jusqu’à arriver au dénouement final. Vous resterez pendu à la seule question qui demeure : Qu’est-il arrivé à Anna ?

Le mot de la fin

Guillaume Musso prouve une fois de plus son statut de grand écrivain et signe ici un virage impressionnant vers le polar. « La fille de Brooklyn » est addictif, captivant et ne vous laissera aucun moment de répit avant la fin.

Fans de polars, d’enquêtes, de suspense ou tout simplement de Guillaume Musso, n’hésitez plus. Partez dans la folle enquête de Raphaël et n’oubliez pas que les apparences sont parfois trompeuses.

Livre disponible en version papier et numérique ici
Plus d’informations concernant Guillaume Musso ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s