Chroniques litteraires

« Là où tu iras j’irai » de Marie Vareille

C’est à travers son Blog (dans lequel elle donne de très bons conseils d’écriture que j’ai pris en note) et Instagram que je découvre Marie Vareille. J’ai donc décidé de me lancer dans la lecture de « Là où tu iras j’irai », sa nouvelle oeuvre fraîchement sortie donc voici le résumé très accrocheur :

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.

Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.

La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.
Mon avis : 

Marie Vareille nous entraine dans le monde d’Isabelle, femme forte mais un peu perdu, avec une habilité d’écriture que je qualifierai de fabuleuse. C’est avec beaucoup d’humour que nous suivons ses péripéties que je n’avais pas du tout anticipé et qui m’ont beaucoup plu.

C’est une histoire tellement prenante que poser mon marque page pour retourner au travail fût un supplice et je ne pensais qu’à ma pause pour retourner en Italie avec Isabelle. Il est interressant de voir que vous vous reconnaîtrez  forcément à un moment dans l’histoire.

J’ai adoré l’évolution des personnages à travers les sujets épineux, mais traités habilement, que sont le deuil, les remises en question et les choix de vie. J’ai aussi adoré la place que la littérature aura dans la relation entre Nicolas et Isabelle.

Marie Vareille vous fera passer par le rire et l’atendrissement non sans une petite larme à l’oeil tout au long de cette fabuleuse histoire.
Le mot de la fin :

Ce fût un énorme coup de coeur non seulement pour ce livre mais aussi pour Marie Vareille avec son style rafraichissant et pleins d’humour. J’ai eu l’occasion d’avoir des contacts avec l’auteur sur Twitter, elle est très agréable et très proche de ses lecteurs.

J’ai donc décidé d’ajouter avec plaisir « Ma vie, mon ex et autres calamités » et « Je peux très bien me passer de toi » (Prix Confidentielles 2015) à ma bibliothèque.

Je n’en dirai pas plus, je vous laisse la joie de vous plonger dans la fabuleuse aventure feelGood de « Là où tu iras j’irai » que je vous recommande sans hésitation

Ma famille s’arrache déjà mon livre 😉 !

Publicités

5 thoughts on “« Là où tu iras j’irai » de Marie Vareille”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s